Dimanche, un après midi en tête à tête avec mon petit nuage. Nous avons découvert l'exposition Dragonland au parc des expositions porte de versailles.

L'occasion d'aller voir le travail de l'amoureux de la marraine de Gaspard, muséographe sur la première partie de l'exposition. Gaspard était impatient de découvrir le travail de Frédérik, nous en avons beaucoup parlé avant. Pour qu'il ne soit pas effrayé par les grands dragons, j'ai surtout insisté sur le fait que les dragons n'existent pas pour de vrai, ils sont dans les histoires. 

 

Un moment en tête à tête pour arriver jusqu'à l'exposition et nous voilà arrivés!

Une grande porte, comme un chateau, nous attendons en groupe sans trop savoir ce que nous allons trouver derrière. La porte s'ouvre et un joli film d'animation plein de poésie est projeté. Un jeu d'ombres chinoises, des voix douces pour construire des dragons, ces créatures hybrides, un mélange de caractéristiques de plusieurs animaux. Cette séquence nous a beaucoup plu. 

Toute la première partie, des jeux d'ombres et de lumières dans différentes salles. Plusieurs représentations du dragon à travers les siècles et les cultures, un cabinet de curiosité. 

Tout au long de l'exposition, nous avons des audioguides fournis à l'entrée, un pour les enfants et un pour les adultes. Nous avons pu entendre des histoires et des explications sur ce que nous voyons. Mon seul regret a été de ne pas avoir demandé le même audioguide que Gaspard, nous n'avions pas les mêmes versions et ne pouvant pas écouter ensemble, je n'ai pas pu lui expliquer ce qu'il entendait lorsqu'il m'en parlait. Je n'ai d'ailleurs pas trop profité du mien puisque je le suivais au gré de ses envies.

Nous entrons ensuite dans la partie avec une trentaine de dragons grandeurs natures. La première fois que nous sommes passés, nous l'avons fait au pas de course. Gaspard était très impressionné, puis petit à petit nous sommes revenus, il a vu que les dragons bougeaient toujours de la même façon, je lui ai dit qu'il s'agissait d'automates, les dragons cela n'existent pas. Il a posé beaucoup de questions sur les yeux qui bougent et le feu dans la bouche.

Les allées de l'exposition sont très larges,ce qui nous a permis de faire plusieurs aller retour ou de rester longuement devant une scène qui nous plaisait. Cet après-midi, nous avons dû faire 3 fois le tour de la partie avec les dragons grandeur nature. Une exposition que je conseille pour une sortie en famille, chacun y trouvera du plaisir et un beau moment à partager ensemble.

Pour finir, nous avons pu profiter dans la dernière salle d'un atelier maquillage installé exceptionnellement ce jour là. C'était la première fois pour Gaspard, il a adoré son dragon mignon bleu parce que c'est sa couleur, avec des nuages.

Il y a également un petit manège et un espace pour jouer à l'épée avec des dragons et grimper sur l'un deux. Un moment de jeu, de prouesses de chevalier, de démonstration de force et de souvenirs.

Un chouette moment tous les deux. Nous voilà rentré avec un dragon dans son oeuf mais surtout il ne faut pas que Suzanne le touche parce qu'il a des dents et il va lui croquer ses petits doigts dodus... paroles de Gasparou :-)

DSC_0461

20170702_142813

20170702_142903

DSC_0464

Un petit nuage très concentré. Il a fallu emmener le bébé dans son porte bébé parce qu'il avait peur mais il est courageux bébé.

DSC_0467

DSC_0468

DSC_0469

DSC_0470

DSC_0471

DSC_0488

DSC_0486

DSC_0485

En attendant le manège avec ma filleule petite fleur.

DSC_0478

DSC_0481

DSC_0482

DSC_0490

Une vraie artiste au maquillage, c'était tellement impressionnant de voir le dragon se dessiner sur le visage de Gaspard.

DSC_0493

DSC_0498

Chevalier des temps modernes avec son bébé en porte bébé.

DSC_0501

DSC_0502

DSC_0505