Il y a quelques semaines, nous avons commencé un petit tri dans le grenier de mes grands parents. L'occasion de tomber sur des trésors pour notre bébé à venir.

Ces trésors, ce sont ceux de ma grand mère maternelle, ma grand mère que j'appelais "Mémé Denise" et qui détestait ce nom de "Mémé". Ma grand mère parti au début de la grossesse de Gaspard, celle qui n'a pas su que cette petite graine s'était installée, par peur, par superstition, je voulais attendre les 3 mois de grossesse, le lendemain de son départ...

Une grande tristesse pour moi de ne pas partager tout cela avec elle, elle qui aurait été si contente de ses arrières petits enfants à venir. Cette grand mère, celle qui faisait les vêtements de mes barbie, celle qui faisait tous mes costumes et qui m'a appris à coudre.

Pour cette arrière petite fille qu'elle ne connaitra pas, je suis émue d'avoir retrouvé des petits vêtements qu'elle avait cousu pour ses enfants, mes tantes et mon oncle. Le temps qu'elle a passé à les choisir ou les coudre en pensant à son bébé (ceux qui ont maintenant 45 ou 55 ans ;-) et j'imagine les petits boutons qu'elle a accroché dans leur cou de bébé et les liens qu'elle a accroché en les habillant. Je l'imagine en train de coudre cet ourlet ou faisant telle broderie en pensant à son bébé. J'imagine toutes ces pensées maternelles qu'elle a pu avoir sans trop les exprimer, probablement les mêmes que les miennes lorsque je m'attele à un ouvrage pour mes enfants. 

Tous ces petits habits je les ai nettoyé, certains réparés, pliés, rangés en attendant moi aussi de les mettre à mon bébé.

DSC_0221

DSC_0209

DSC_0211

DSC_0212

DSC_0213

DSC_0215

DSC_0217

DSC_0218

DSC_0219

DSC_0220

 

Et puis, il y a les trésors de couturière.

Toutes ces boîtes remplies de bazar de mercerie, ces rubans et ces dentelles qu'elle a soigneusement rangé et qui attendent maintenant que je leur trouve un usage.

DSC_0207